Atelier « Cinéma partagé »

Publié le

 

 

 

Quelle belle idée de découvrir les films documentaires !

 

Quelle merveilleuse idée d'approcher des « faiseurs » de documentaires !

 

Quelle super idée de connaître des réalisateurs et surtout les animateurs des films documentaires de Lussas !

Pour nous, membres de l'UPV qui avions participé à une session en 2018, tout semblait facile...mais voilà, nous nous sommes retrouvés 3 volontaires un peu perdus avec des jeunes de la MJC « Couleur » de Privas et du « Repère » de Vernoux avec lesquels nous allions composer pour 4 séances, sous la bienveillante direction de Laura Boniface, coordinatrice des « Toiles du Doc » de l'association « Ardèche Images », accompagnée de Valentina Barriga, chargée de diffusion et de Johana, stagiaire en service civique.

Nous avons visionné plusieurs films présentant des thèmes divers, des techniques de prises de vue et autres procédés de construction de scénarii qui ont suscité de nombreux échanges. Le choix du film « Dayana Mini Market » a été retenu pour une programmation  le 27 mars en salle de cinéma à l'Espace Culturel Louis Nodon de Vernoux. Ce film montre le quotidien d'une famille tamoule expulsée de son logement qui doit s'entasser dans l'arrière-boutique de la petite épicerie de ville (ouverte de 9h00 à 2h00 du matin) et résoudre ses problèmes d'argent.

Par Skype, nous avons interrogé la réalisatrice Floria Devigne qui nous a expliqué que c'est à la suite d'une commande par la chaîne Arte sur la problématique de l'argent qu'elle a tourné ce film qui fait part des difficultés de la famille, mais aussi du petit commerce de banlieue et indirectement aborde l'intégration des réfugiés : les tamouls et leurs coutumes.

Merci à toute l'équipe des « Toiles du Doc », merci aux jeunes qui vont réaliser un film, en regrettant qu'il n'y ait pas plus de contacts entre eux et nous les anciens.

 

A quand un film documentaire sur l'Université Populaire du Vivarais ?

 

Edith ROCHE

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article