Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par unipopviv

De 1959 à 1963, j'ai poursuivi ma scolarité de la classe de 3ème à celle de Philo au Lycée Climatique dit de "Grand Air" à Arcachon pour des problèmes de santé. Des années inoubliables dans un cadre magnifique! Les classes étaient mixtes, une grande première à cette époque-là. C'est ainsi que pendant quatre ans j'ai cotoyé des filles dont une qui m'a beaucoup marqué par son intelligence. Il s'agit de Chantal Thomas succédant depuis le 28 janvier dernier à Jean d'Ormesson en tant que nouvelle élue à l'Académie Française! 

>  Excellente élève mais assez réservée, toujours la première lors du résultat des compositions françaises trimestrielles, sauf une fois!... En classe de 1ère, il fallait rédiger une rédaction sur "Aimez-vous le théâtre?". Le sujet m'avait particulièrement motivé  puisque je faisais partie de la jeune troupe de théâtre du lycée.

>   Alors... surprise lorsque Monsieur Pagès, le professeur de Français, a proclamé les résultats de la composition trimestrielle!... Premier: Alain Jammet; Seconde: Chantal Thomas. Stupéfaction dans la classe! Fier du résultat, je ne me souviens plus de la réaction de Chantal sans doute fort déçue mais elle ne m'en a jamais tenu rigueur. Par la suite, elle a repris sa place de première et s'est illustrée avec brio lors des cours de philo que nous dispensait un très jeune professeur agrégé, guère plus âgé que ses élèves: Guy Berger, doté d'un charisme exceptionnel, nommé plus tard professeur émérite en sciences de l'éducation.
 

 

>    Par la suite, après  une brillante carrière universitaire et l'obtention d'un doctorat ès lettres à Lyon, féministe convaincue, auteure de nombreux ouvrages, spécialiste de la littérature du XVIIIème siècle, Chantal  a été révélée au grand public par son roman "Les Adieux à la Reine" (Prix Femina 2002) adapté avec un beau succès au cinéma en 2012.
 

 
 

Un soir de fin septembre 2013, lors d'une balade sur la Jetée Thiers d'Arcachon avec mon épouse et ma fille, j'ai rencontré par hasard Chantal et nous nous sommes de suite reconnus...50 ans après! La surprise de se retrouver, un peu d'émotion sans doute à se rappeler des souvenirs et elle m'a quitté avec un amical baiser sur la bouche!

> De la jeune fille réservée que j'avais connue à la future Immortelle qu'elle est désormais devenue, l'émancipation féminine était passée par là!...
 

> > Alain JAMMET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Max D. 02/02/2021 19:17

Très, très beau...

Max D. 02/02/2021 19:16

Quel beau souvenir!