Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Université Populaire du Vivarais

Dans vieillir il y a vie !

Et pourtant, scandale si le mot « vieux » est prononcé ! Ôtez-le de votre vocabulaire  pour le remplacer par « senior » à consonance très commerciale ou par « personne âgée» plus familier ! Tous ces termes pour édulcorer cet état mais sans pour autant l'améliorer.

J'adore la magnifique poésie de la chanson " Les Vieux" de Jacques Brel qui me met la larme à l'oeil mais cette peinture lugubre, réaliste, me semble se situer dans une ancienne époque ou alors elle évoque la fin de vie.

La France bat les records de l'eugénisme. Des revues, surtout féminines, vantent les secrets de la minceur, de la souplesse et les rides, surtout, qui doivent disparaître ! Mais ce sont les sculptures du visage ! Et au diable toutes ces crèmes qui nous font accroire à des résultats inatteignables ! Par contre, s'entretenir, par de la gym douce, des exercices adaptés (nous ne sommes plus à l'heure des compétitions), permet de garder une meilleure souplesse, donc moins de dépendance lors de notre vieillesse avancée.

Mais qu'est-ce que vieillir? C'est une usure inéluctable de notre corps qui impose une adaptation permanente. Depuis la naissance, en passant par diverses étapes : bébé, enfant, adolescent, adulte, retraité, que de différentes transformations vécues !

Pour moi, la retraite c'est un tournant heureux car une période de vie s'arrête mais une autre démarre. J'ai remplacé le travail par une boulimie d'activités choisies. Boulimie diminuant au fil des ans, compensée par la richesse de ce recyclage dans les différentes associations.

C'est faire aussi les choses que nous n'avons pas eu le temps de réaliser durant notre activité.  D'ailleurs les agendas des retraités sont toujours complets ! Bien sûr, avec moins d'énergie, il nous faut beaucoup plus de temps pour accomplir nos projets, qu'importe nous sommes disponibles, l'essentiel étant de faire, sans avoir les yeux fixés sur les aiguilles de la montre ou du smartphone.

Vieillir, le vécu nous aidant, c'est regarder la vie avec sagesse, avec plus de nuances dans nos réflexions, nos analyses… C'est ne pas être dans le déni de nos difficultés. Si  à 77 ans, je ne peux plus pratiquer le vélo électrique (une première adaptation) ni partir en randonnée, il me faudra découvrir et programmer d'autres occupations et elle sont nombreuses ( dessiner, lire, écrire, cuisiner, pianoter sur ordinateur...). Il faut satisfaire nos désirs, s'octroyer le droit à la paresse pour prendre le temps et s’imprégner des évènements, s'émerveiller devant une mésange construisant son nid.

La vieillesse, inégale chez les gens, n'est pas brutale, pas comparable à une affection, à un accident, elle s'installe discrètement, progressivement, il faut l'apprivoiser et la vie peut être belle si aucune maladie ne s'invite. Et la médecine est une bonne béquille pour nous accompagner. De toute façon, pas de choix possible, c'est la vie ! Jusqu'à présent j'ai la chance de vivre ce « BIEN VIEILLIR »

Ginette CHEYNEL

 

                                                                       

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Max D. 07/04/2021 11:11

Bien joué Ginette. Je n'apprécie guère les mots seniors, personne âgée etc. Je suis vieux? Et alors? Que de découvertes en vieillissant, de joies nouvelles, de tristesses aussi, mais la vie c'est ça. Je remercie la nature de m'avoir permis de cheminer si longtemps!
Bravo Ginette!