Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Université Populaire du Vivarais

Décider de relayer le festival "Alimenterre" relève de notre objectif d'éducation populaire:

8 milliards d'individus peuplent désormais la planète. 1/3 d'entre eux manque d'une nourriture saine et nutritive. Près de 700 millions souffrent directement de la faim et plutôt dans les pays du Sud. Et la tendance après des décennies de baisse est de nouveau à la hausse depuis 2015 (rapport de Rome 2020 de l'ONU sur l'État de la Sécurité alimentaire et la Nutrition dans le monde).

L'augmentation de la population mondiale n'est pas en cause. L'augmentation de la production alimentaire depuis la seconde guerre mondiale a suivi. Les disponibilités alimentaires n'ont jamais été aussi nombreuses mais l'accessibilité de la nourriture et sa répartition dans le monde, le gaspillage et l'accès au moyen de production (terre, eau, semences...) sont des problèmes non réglés. L'intensification et la recherche sans limite de productivité au prétexte de fournir une alimentation à faible coût (prix) sont de fausses solutions.

Les engagements des sommets mondiaux de l'alimentation pour lutter contre l'insécurité alimentaire depuis les années 90 ne sont pas tenus (rapport de Rome juillet 2020 précité).

A la question de l'insécurité alimentaire s'ajoute aujourd'hui la question de l'impact du modèle agricole dominant sur l'environnement (sols, eau, écosystèmes et biodiversité) et le climat.

L'ambition du festival Alimenterre est de:

  • participer à l'appropriation des enjeux alimentaires mondiaux;
  • participer à la (co-)construction de systèmes alimentaires durables et à la concrétisation d'un droit universel à l'alimentation;
  • proposer une vision systémique des enjeux agricoles et alimentaires et des interdépendances mondiales Nord-Sud;
  • encourager l'échange de pratiques;
  • accompagner la mise en oeuvre d'espaces de débat et d'actions de sensibilisation.

Le réseau Alimenterre rassemble des acteurs du monde de l'enseignement, des associations socio-culturelle et de solidarité internationale, des acteurs de la transition agricole et alimentaire. L'UPV peut légitimement rejoindre ce réseau.

Agriculture et alimentation relèvent du débat et des choix démocratiques et nous impliquent donc toutes et tous.

Des nouvelles du Festival Alimenterre et des projections-débat organisées par l'UPV les 17 et 25 Octobre 2022

Les deux projections/débats ont réuni plus de 140 personnes, au total.

L’événement correspond à une attente. L’Université Populaire du Vivarais a contribué à des échanges de qualité avec des intervenants impliqués sachant susciter l’analyse et la réflexion.

A Lamastre, le public diversifié souhaitait l'échange et le débat, pour anecdote des questions ont été mises en attente.

« Une terre sans abeilles ? » à Vernoux

Aperçu des thèmes abordés :

-Le déclin des abeilles est un sujet connu mais pas réglé, pourquoi ?

-Les scientifiques, les apiculteurs/agriculteurs alertent sur l’utilisation de la chimie et ses impacts, pourquoi cet immobilisme politique ? (Rachel Carson dans son livre «  Le printemps silencieux » en 1962 alertait déjà sur les pesticides)

- Les conservatoires de l’abeille (dont celui de l’abeille noire du châtaignier « ardemment » défendu par une association présente) génèrent des questions sur la génétique et la domestication.

-La défense de la biodiversité et la régulation naturelle du vivant.

-Des notes optimistes avec des projets qui essaiment un peu partout

« Le dernier des laitiers » à Lamastre

 Aperçu des thèmes abordés :

-La PAC (Politique Agricole Commune) et son implication dans les injonctions de productivité et de rentabilité

-La fixation  du prix du lait et autres productions agricoles, ses incidences sur la rémunération et les conditions de travail des paysans/agriculteurs

-Le citoyen/salarié face à la question de la fixation des prix des produits, face à ses choix alimentaires et ses choix politiques (exemple des accords de libre échange)

-L’insuffisance ou les difficultés d’accès à l’alimentation alors que la quantité est là, la répartition des denrées, le gaspillage

-l’Agro écologie et les alternatives en agriculture : quelle agriculture biologique ? Quels objectifs pour le bio industriel ?

- «se ré-approprier le vivant» avec ce constat de l’opposition entre les cycles longs du vivant et les cycles courts du marché.

 

Une dynamique satisfaisante en terme d'organisation

Le choix d’un comité de pilotage au sein de l’UPV pour relayer localement cet événement a généré une dynamique en termes d’organisation, de discussions et d’implication sur le choix des documentaires et d’intervenants engagés soucieux du débat contradictoire. Une belle aventure et entreprise humaine qui se poursuivra.

Ce festival a confirmé l’importance et la qualité du partenariat  avec Ecran-Village. De même en terme de communication, le pôle multimedia de Lamastre a été un soutien technique efficace et accueillant.

Prenez note des dates futures : 15 octobre/30 novembre 2023. Nous nous préparons déjà à organiser une nouvelle édition du festival l’année prochaine. Et toute l’année, vous pouvez vous tenir informés : https://www.alimenterre.org

Groupe de pilotage Alimenterre – Marie-Françoise FERLAY, Françoise  COSTE-LUC, Jean-François CARRIOT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article