Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par unipopviv

Aujourd'hui je rentrais chez moi à pied, à grandes enjambées pour respecter le temps et la distance impartis et dérouiller pour la même occasion mes membres engourdis par ce confinement quand une voix, perchée sur un arbre dénudé, stoppa net mon élan.

« Bonjour ! Alors ?... faut écrire » et moi de lui répondre « Je ne suis pas inspirée », « Ben tu vois, rien d'obligatoire ».

Et ce « rien d'obligatoire » bouscula mon esprit et cette personne, au demeurant fort sympathique, déverrouilla subitement mon cerveau embrumé.

 Alors je me mis à disserter toute seule. De toute façon, pas le droit d'être plus de 6. Dans le choix des invités on peut faire des oublis et malheur ! Que de suspicions !   Ils pensent que je les accuse d'une contamination, leur masque souvent en mentonnière quand il n'est pas dans leur poche !

Donc, seule face à moi pas de problème, pas de contradiction non plus et pour la conclusion, certains « intellos » « pinaillent » à n'en plus finir sur une virgule mal placée ! Alors que de temps perdu pour une ponctuation, certes nécessaire, car elle sépare des mots et permet de respirer, surtout en ces temps tourmentés. Mais après réflexion rien ne presse puisque nous confinons, il faut bien s’occuper ! Et tout en marchant, je me fis ma petite conférence dans ma tête.

Et ce masque de toutes les couleurs, une grave atteinte à la liberté !  C'est pourtant un nouveau jeu pour décrypter les personnes rencontrées. Certaines le détestent et pensent faire la révolution en le rejetant, d'autres très dociles l'adoptent sans rechigner. La manipulation a entravé leur réflexion ! Et ce vaccin ? Ils veulent nous tuer ! Une guerre froide risque de surgir entre l'Amérique et la Russie !

Arrivée à la maison, je sortis ma tablette soigneusement rangée et me mis à pianoter. Mes mots sautaient d'une note à l'autre, faisant quelquefois des fausses notes, au grand dam du mélomane.

Confinée, masquée, je n'y comprenais plus rien. La musique m’envoûtait,

Oh merveille ! c'était le Magnificat de Bach que nous devions chanter ce printemps puis reporté à cet automne et à présent ultérieurement, mais quand Corona déguerpiras-tu ?  Covid 19, Covid 20, ça suffit !  

Nous avons besoin de mélodie pour adoucir nos vies chamboulées.

De grands hommes comme Platon et Aristote avaient écrit « La musique adoucit les mœurs »    .

Alors, chantons « promenons-nous dans les bois, le virus n'y est pas, ni la maréchaussée » et notre esprit s'ouvrira en oubliant Facebook, Instagram...etc.

Evitons les infos qui saturent nos cerveaux.

Confiné ! in finé le « con » s'en est allé !

A bientôt pour une vraie conférence au Centre Multimédia.

Ginette CHEYNEL         

                                                                     

« Promenons-nous dans les bois. »

Il vaudrait mieux choisir un autre jour, peut-être, non ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

roche 25/11/2020 10:34

Bravo et tu n'as pas rencontré le loup dans les bois ? mais non puisque"in finé nous sommes con" au plaisir

roche 25/11/2020 10:33

Trés drôle . et tu n'as pas rencontré le loup! bravo "in fine sommes nous con ?" au plaisir